Éolien : témoin de la destruction de la Nature

Voici le triste témoignage du vécu d’un habitant du Parc Naturel Régional du Haut Languedoc (Montagne Noire), où les promoteurs d’éoliennes et les élus aveugles ou corrompus détruisent l’une des dernières Natures préservées jusque-là de la cupidité et de la bêtise de quelques uns.

Éolien industriel ! Le vent est gratuit, certes, mais lorsqu’il est utilisé par l’industrie, la nature en paye le prix ! Le nucléaire ainsi que les autres centrales thermiques de production d’électricité ont montré leurs faiblesses à plusieurs reprises. Ceci explique une volonté grandissante de développer des énergies plus respectueuses de l’environnement, à échelle humaine, et que les hommes soient capables de maîtriser sans risquer une catastrophe environnementale.

Cependant cette volonté au départ politique a été récupérée par l’industrie ainsi que par la sphère économique et financière. On se rend compte que les nouveaux appareils de production d’énergie ont toujours un impact énorme sur la planète du fait de leur faible rendement, des produits toxiques qui les constituent ainsi que de leur implantation industrielle. Cette transition énergétique se fait au détriment de l’environnement et des populations locales car cette énergie est bien souvent exportée et revendue à l’étranger. (suite…)

Alerte Eoliennes géantes !

De tous côtés la Haute-Vallée de l’Aude et ses paysages exceptionnels sont menacés par plusieurs projets d’éoliennes géantes, dont deux au moins ont bien avancé dans l’ignorance presque totale des populations concernées, celui d’Alet les Bains vers Limoux et à présent celui de la forêt des Fanges.

Le projet de la forêt des Fanges prévoit l’installation de 6 éoliennes géantes de 3,3MW sur une crête à 900m d’altitude, dans un lieu vierge de toute construction et visible de partout dans la région (voir photo). Ce sont des monstres métalliques de 135m de haut en bout de pales (le clocher de l’église de Quillan fait 34m), érigés à proximité du château de Puylaurens, qui barreront toute vue entre les Pyrénées et la Haute-Vallée de l’Aude.

Une consultation publique a débuté quasi incognito le 12 septembre et se prolonge jusqu’au 13 Octobre. Il est très important d’aller écrire son avis, clair et si possible argumenté, sur les registres mis à disposition aux dates ci-dessous. Après, ce sera trop tard.

Les permanences du commissaire enquêteur :

– Mairie de Lapradelle-Puilaurens
12 septembre (9h-12h)
22 septembre (9h-12h)
13 octobre (14h-17h)

– Mairie de St Louis Parahou
22 septembre (14h-17h)

Que nos élus soient incapables de protéger la beauté de notre région et n’aient même pas la vision économique de l’impact désastreux sur le tourisme, seule richesse locale, est une chose. Que les citoyens informés de ces projets plus que douteux ne fassent rien en est une autre. Faites passer le message, informez un maximum de gens et incitez chacun à aller répondre à l’enquête publique.

Il existe également une pétition ICI.